slideshow_webseite_news_mm_letto_thecriticalcarept_5-1.png

L'avenir, c'est aujourd'hui !– ¡El futuro es hoy!

Robert Alexander Jones Baro, kinésithérapeute dans l'unité de soins intensifs de l'université autonome de Querétaro au Mexique, utilise la thérapie par mouvement MOTOmed basée sur des preuves et l'entraînement musculaire inspiratoire ciblé (IMT) pour aider les personnes gravement malades dans les unités de soins intensifs : "Il n'y a pas de meilleure combinaison que l'exercice aérobique assisté et contrôlé combiné avec l'entraînement musculaire inspiratoire pour réussir le sevrage."

www.twitter.com/reckmotomed

Améliorer la récupération des personnes gravement malades en soins intensifs avec l'IMT et MOTOmed.

L'entraînement des muscles inspiratoires (IMT) et MOTOmed améliorent non seulement la force des muscles inspiratoires, mais aussi la qualité de vie des patients récemment sevrés d'une ventilation mécanique de sept jours ou plus. 

La faiblesse des muscles respiratoires est fréquente chez les patients gravement malades et est une conséquence connue de la ventilation artificielle prolongée. Le sevrage de la ventilation mécanique peut varier considérablement en fonction de l'état du patient et des maladies concomitantes. En particulier dans le cas d'une ventilation artificielle sur une longue période, le sevrage du respirateur représente un défi majeur, car les muscles qui nous permettent de respirer ont régressé entre-temps.

(Fig. : MOTOmed letto2, Université autonome de Querétaro - Faculté de soins infirmiers, Mexique ; Poster sur Twitter)

Retour à l'aperçu
Top